Pourquoi Orfeee ?

Orfeee – Observation, Recherche et Formation pour une Ecologie de l’Esprit à l’Ecole – est une Association Loi 1901, habilitée à dispenser des formations, qui a pour vocation de réunir des chercheurs et des intervenants de terrain autour des questions liées à l’école et aux diverses souffrances scolaires, dans le but de promouvoir toute avancée en termes de mieux-être à l’école.

Orfeee agrée et mandate le Réseau Orfeee, composé de psychopraticiens et formateurs spécialisés en thérapie brève systémique et stratégique de l’école de Palo Alto, pour réaliser des interventions sur le terrain : formations, conférences, en portant son attention sur différents contextes.

Différents contextes

La souffrance scolaire se révèle dans différents contextes et touche différents acteurs.  Elle est présente en classe, pour les élèves qui ont du mal dans leurs apprentissages, ou pour les enseignants qui peuvent également subir un stress intense.  Elle apparaît dans les cours d’écoles, dans les escaliers des collèges, dans tous ces espaces où les enfants et adolescents vivent cet autre aspect de l’expérience scolaire : la socialisation avec leurs pairs.  Elle peut se manifester au cœur des foyers, où les relations familiales sont impactées par le vécu scolaire des enfants, par les devoirs du soir, les bulletins de notes, les mots des professeurs, ou encore les brimades des camarades.  Elle peut malheureusement se ressentir dans les salles de professeurs où, parfois, une communication déficiente entre adultes exacerbe la difficulté du métier.

Pourquoi Orfeee – Yves Winkin, Président d’Orfeee

Actions sur le terrain

À l’école surgissent divers problèmes et souffrances, concernant les élèves, les enseignants, les parents d’élèves inquiets pour leurs enfants, mais également les personnels de direction et d’encadrement, comme de santé. Orfeee étudie et agit via le Réseau Orfeee afin de favoriser le bien-être à l’école, en abordant les problèmes sous l’angle d’une « écologie de l’esprit », pour reprendre la formule de Gregory Bateson.

Bateson : une vision globale, systémique

BatesonCette référence à Bateson signe une approche centrée sur l’étude des relations et de leurs déséquilibres pathogènes, une attention prêtée au contexte et à une vision écologique de celui-ci, c’est-à-dire qui tienne compte de l’ensemble des interactions dans une visée de bien-être général. Elle signe également notre intérêt pour la réflexion batesonnienne sur les niveaux d’apprentissages, ainsi que pour celle sur la « sagesse systémique » que Bateson oppose à la notion de « but conscient », qu’on peut définir comme un objectif rigide qui génère l’effet inverse de celui escompté (cf. G. Bateson, Vers une écologie de l’esprit, Tome 2).

Un développement pour chacun, un cadre apaisé pour tous

L’écologie de l’esprit à l’école, c’est une manière de penser l’école qui respecte au maximum la diversité des talents, des personnalités, tout en visant un développement optimal de chacun dans un cadre apaisé pour
tous : c’est-à-dire pour les élèves, mais également pour l’ensemble des adultes qui travaillent dans l’institution scolaire.

Une approche centrée sur les problèmes relationnels

Il est normal pour chacun de traverser des expériences difficiles dans le cadre de la scolarité, car l’enjeu de l’apprentissage, de la construction de l’avenir des élèves, n’est jamais simple.  Néanmoins, c’est surtout lorsque la qualité des relations humaines se détériore que les difficultés se transforment en problèmes.  Dans la lignée de Gregory Bateson, l’approche de l’école de Palo Alto travaille sur le champ relationnel, tel qu’il se manifeste dans les différents contextes, afin de briser le cercle vicieux des tentatives de solutions inefficaces qui génèrent de la souffrance et en retour un surcroît de rigidité dans les comportements, pouvant conduire à des escalades dramatiques entre les interlocuteurs.
L’école de Palo Alto porte son attention sur la qualité des messages échangés : messages verbaux, bien sûr, mais aussi ces messages que transmettent nos gestes, ou encore ceux qui transparaissent dans l’environnement matériel : la disposition d’une salle de classe, la décoration, l’aménagement sont autant d’éléments qui disent ce qui se doit se passer dans cet espace. Fondée sur une approche anthropologique et non normative, l’épistémologie de l’Ecole de Palo Alto est très attentive à ces codes qui nous maintiennent dans des automatismes relationnels redondants, et qui peuvent changer totalement lorsqu’on évolue dans d’autres cultures.
L’association Orfeee s’intéresse à tous ces aspects contextuels, multiculturels et relationnels qui, lorsqu’ils sont pris en compte et intelligemment traités, peuvent modifier le ressenti et donc le vécu des acteurs de l’institution scolaire.

L’association Orfeee mandate des intervenants, en particulier via le Réseau Orfeee dont les psychopraticiens sont formés à l’École de Palo Alto et spécialisés en souffrance scolaire, pour réaliser des actions sur le terrain : formations, conférences.

Pourquoi Bateson et l’écologie de l’esprit à l’école
Yves Winkin, Président d’Orfeee

L’écologie de l’esprit à l’école

Penser l’école en tenant compte du bien-être de l’ensemble des acteurs, de leurs relations et des contextes dans lesquels ils évoluent.

Recherche

La recherche au sein d’Orfeee consiste à réunir et faire dialoguer des universitaires dont les travaux portent sur la question de l’école et de l’enseignement, avec des intervenants qui reçoivent quotidiennement en consultations des personnes en souffrance scolaire : élèves, parents d’élèves, enseignants, etc.

Car la recherche se nourrit d’une part d’observations sans cesse renouvelées, d’autre part du rappel des références les plus anciennes comme les plus récentes dans le domaine de la réflexion théorique.

La mise en relation de chercheurs avec les praticiens du Réseau Orfeee doit permettre aux uns comme aux autres de profiter du point de vue de chacun tout en émettant conseils, avis, critiques constructives.

En dehors des membres du conseil scientifique auxquels nous nous référons, tout chercheur intéressé par les problématiques de bien-être / mal-être à l’école est cordialement invité à nous contacter pour nous faire part de son point de vue et de ses commentaires à l’adresse association@orfeee.fr

Les praticiens travaillant pour le Réseau Orfeee ont pour leur part l’obligation de faire remonter le contenu de leur pratique et de leurs observations au responsable du Réseau, qui a pour mission de les synthétiser afin de pouvoir en faire part au conseil scientifique. Les séances sont à chaque fois que cela est possible filmées, avec l’accord des personnes venant consulter, afin de permettre le recueil de données objectives qui sont analysées dans le but de favoriser l’évolution des pratiques.

Par leurs recherches, l’Association Orfeee ainsi que le Réseau Orfeee souhaitent faire évoluer la réflexion sur les problématiques scolaires afin de proposer des actions propres à améliorer le climat scolaire et le bien-être de tous les acteurs du système.

Un texte collectif présentant notre plate-forme de recherche est en cours d’élaboration.

Ressources

1. Articles

En classe avec Erving Goffman

Intervention au Congrès de l’Association Francophone Internationale de Recherche en Sciences de l’Éducation.

Yves Winkin

Lire l'article

La réception de la notion de double contrainte en France

Yves Winkin

Lire l'article

Maltraitances entre pairs : le phénomène de l’exclusion dans certains groupes d’adolescentes.

Communication au colloque de Lyon 2, Genre et violence dans les institutions scolaires et éducatives.

Marie Quartier

Lire l'article

Une logique de l'anorexie mentale

Approche Batesonienne de l’anorexie mentale

Véronique Servais

Lire l'article

L’importation en Europe des idées du Groupe de Palo Alto

Une approche auto-ethnographique

Yves Winkin

Lire l'article

Variation des dispositions à agir des enseignants du secondaire : Entre croyances et compromis provisoires

Presses Universitaires de Rennes, La socialisation professionnelle des enseignants du secondaire.

Luc Ria

Lire l'article

Vulnérabilité et perte de confiance en soi des élèves dans leurs apprentissages, une perspective interactionnelle.

Communication au colloque de Bordeaux, Oser l’autre.

Marie Quartier

Lire l'article

3. Bibliographie

• Gregory Bateson et Jurgen Ruesch, Communication et société, Editions du Seuil, Paris, 1988.
(Communication. The Social Matrix of Psychiatry, New York, 1951)

• Gregory Bateson, Vers une écologie de l’esprit, Le Seuil, Paris, tome 1, 1977 et tome 2, 1980.
(Steps to an Ecology of Mind, New York, 1972.)

• Gregory Bateson, La Nature et la Pensée, Le Seuil, Paris, 1984.
(Mind and Nature : A Necessary Unity, New York, 1979.)

• Gregory et Marie-Christine Bateson, La Peur des anges, Vers une épistémologie du sacré, Editions du Seuil, Paris, 1989.
(Angels Fear: Towards an Epistemology of the Sacred, New York, 1987.)

• Gregory Bateson, Une Unité sacrée, Quelques pas de plus vers une écologie de l’esprit, textes réunis par Rodney E. Donaldson, Editions du Seuil, Paris, 1996.
(A Sacred Unity, New York, 1991)

• Paul Watzlawick, Janet Helmick Beavin et Donald D. Jackson, Une logique de la communication, Editions du Seuil, Paris, 1972.

(Pragmatics of Human Communication. A Study of Interactional Patterns, Pathologies, and Paradoxes, 1967, New York.)

• Paul Watzlawick, John Weakland et Richard Fisch, Changements: Paradoxes & psychothérapie, Editions du Seuil, Paris, 1975.
(Change. Principles of Problem Formation and Problem Resolution, 1974)

• Paul Watzlawick, John Weakland (sous la direction de), Sur l’interaction, Palo Alto 1965-1974, Une nouvelle approche thérapeutique, Editions du Seuil, Paris, 1981.
(The interactional View, Norton and Company, 1977)

• Paul Watzlawick, La réalité de la réalité – Confusion, désinformation, communication, 1976, trad. Seuil, 1978

• Paul Watzlawick, Le langage du changement. Éléments de communication thérapeutique, 1978, trad. Seuil 1980

• Paul Watzlawick (dir.), L’invention de la réalité, Contributions au constructivisme, 1981, trad. Seuil 1985 réed. 1984 et trad. 1988

• Paul Watzlawick, Faites vous-mêmes votre malheur, 1983, Norton, trad. Seuil 1985

• Paul Watzlawick, Comment réussir à échouer, 1986, Norton, trad. Seuil 1988

• Paul Watzlawick, Les cheveux du Baron de Munchausen – Psychothérapie et « réalité », 1988, trad. Seuil 1991

• Paul Watzlawick et Giorgio Nardone, L’art du changement: thérapie stratégique et hypnothérapie sans transe, 1990, trad. L’esprit du temps, 1993

• Paul Watzlawick et Giorgio Nardone, Stratégies de la Thérapie Brève, 1997, trad. Seuil, 2000

• Giorgio Nardone, Peur, panique, phobies, 1996

• Richard Fish, Karin Schlanger, Traiter les cas difficiles, les réussites de la thérapie brève, 1999, trad. Seuil 2005

• Jean-Jacques Wittezaele et Claude Seron, Aide ou contrôle : L’intervention thérapeutique sous contrainte, De Boeck, Bruxelles, 1991

• Jean-Jacques Wittezaele et Teresa Garcia, À la recherche de l’école de Palo-Alto, 1992, Seuil, Paris

• Jean-Jacques Wittezaele, L’homme relationnel, Seuil, 2003

• Jean-Jacques Wittezaele (sous la direction de), La Double contrainte, l’influence des paradoxes de Bateson en Sciences humaines, De Boeck, Bruxelles, 2008

• Yves Winkin, La nouvelle communication. Paris: Éditions du Seuil 1981.

• Yves Winkin, Erving Goffman : les moments et leurs hommes. Paris: Éditions du Seuil & Éditions de Minuit. 1988 (avec Ph. Dubois). Rhétoriques du corps. Bruxelles: De Boeck

• Yves Winkin, Gregory Bateson : premier état d’un héritage. Paris: Éditions du Seuil. 1988.

• Yves Winkin, Anthropologie de la communication : de la théorie au terrain. 1996. Bruxelles: Éditions De Boeck Université. Nouvelle édition aux Éditions du Seuil, collection « Points, février 2001

4. On a aimé…

Conférence de Sir Ken Robinson – TED
Ken Robinson nous dit en quoi l’école tue la créativité.

Extrait de l’enquête internationale PISA, comparant les différents systèmes scolaires:

PISA 2015 - Relations enseignants-élèves : quelle incidence sur le bien-être des élèves à l’école ?

Interview d’Yves Winkin, président d’Orfeee et directeur du Musée des Arts et Métiers:

http://www.dailymotion.com/video/x2to40c