Les formations d’Orfeee sont destinées à divers publics, institutionnels ou individuels. Ces formations sont animées par le Réseau Orfeee.

Les formations pour les institutions sont élaborées sur mesure en fonction du cahier des charges défini avec l’inspecteur ou le chef d’établissement.

  • Tarif indicatif
    900 euros/jour TTC, hors frais de déplacement

Les formations proposées aux particuliers se présentent sous forme de modules portant sur différents thèmes. Les inscriptions se font individuellement et se déroulent principalement au siège du Réseau Orfeee, 12 place Lieutenant Morel, 69001 Lyon. Nous constituons des groupes de 5 participants maximum afin de garantir des formations très personnalisées.

  • Tarif indicatif
    200 euros/jour TTC par participant

Notre expérience dans les Centres Sociaux.

Sous l’impulsion de Marie-Guilhem Schwartz, membre du Réseau Orfeee, un travail d’accompagnement des équipes éducatives et encadrantes est proposé aux Centres Sociaux depuis trois ans. Nous avons mis en place un nouvel outil de résolution de problèmes managériaux et d’accompagnement des acteurs à différents niveaux :

  • L’accompagnement des salariés et des bénévoles dans la gestion de la relation aux enfants et/ou aux  adolescents.
  • L’accompagnement des salariés et des bénévoles dans la gestion de la relation aux parents.
  • L’amélioration de la cohésion salariés/bénévoles sur les missions qu’ils partagent.
  • La formation des encadrants au management d’équipe.
  • Tarif indicatif
    900 euros/jour TTC
  • Contact : reseau@orfeee.fr – 09 53 81 40 61

Traitement des souffrances liées aux apprentissages scolaires

Professionnels de l’enfance ayant besoin d’outils spécifiques pour gérer les souffrances relationnelles des enfants et adolescents : Enseignants, CPE, infirmiers scolaires, chefs d’établissements, psychologues scolaires, médecins généralistes, pédiatres et pédopsychiatres, éducateurs, etc. Groupe de 5 personnes maximum.

En savoir plus

Sortir des maltraitances relationnelles

Professionnels de l’enfance, professionnels de l’éducation (enseignants, conseillers principaux d’éducation, directeurs, infirmiers et médecins scolaires, psychologues scolaires).

En savoir plus

Traitement des souffrances liées aux apprentissages scolaires

Professionnels de l’enfance ayant besoin d’outils spécifiques pour gérer les souffrances relationnelles des enfants et adolescents : Enseignants, CPE, infirmiers scolaires, chefs d’établissements, psychologues scolaires, médecins généralistes, pédiatres et pédopsychiatres, éducateurs, etc. Groupe de 5 personnes maximum.

Perte de confiance en soi, angoisse, dégoût pour l’objet scolaire, mensonges et finalement décrochage total avec prise de substances illicites et autres comportements inquiétants – tel est le tableau symptomatique de ces enfants qui échouent et souffrent à l’école.

Or, nous constatons au Réseau Orfeee que c’est souvent le résultat d’interactions maladroites quoiqu’aimantes qui déresponsabilisent les enfants puis les adolescents sur le terrain de leur scolarité.

Car le système scolaire, en France, est particulièrement anxiogène. En dehors du fait qu’il repose essentiellement sur une pédagogie intimidante qui stigmatise l’erreur, il excelle à créer des zones de stress intenses liées à des calendriers souvent rigides concernant les échéances des apprentissages, tout en survalorisant certaines disciplines dans une vision très étroite de la réussite.

Mais ce que nous constatons très nettement au travers de nos consultations au Réseau Orfeee, c’est que si le système scolaire est anxiogène pour l’enfant ou l’adolescent, il l’est encore mille fois plus pour les parents, qui amplifient par leur propre angoisse ou culpabilité, comme par un effet de caisse de résonnance, le stress légitime et malgré tout mesuré de l’élève face à ses apprentissages.  Et cette inquiétude parentale se traduit la plupart du temps par une prise en charge déresponsabilisante et dévalorisante pour l’enfant, qui forme comme un écran de fumée entre lui et le monde, l’enfermant dans une bulle protectrice mais étouffante.

Comment faire le chemin inverse et insuffler concrètement aux enfants le goût et la confiance nécessaires aux apprentissages scolaires ?

A travers l’exemple de plusieurs situations traitées au Réseau Orfeee, nous verrons comment se décline une attitude qui responsabilise l’enfant dans sa scolarité et restaure des relations familiales apaisées.

Première partie (2 jours) : Fondements épistémologiques du modèle de Palo Alto; les prémisses adaptés aux problématiques de souffrances scolaires

I – Historique : naissance et rayonnement de la thérapie brève

e- La thérapie brève aujourd’hui
f- L’invention de la cybernétique
g- L’apport de Gregory Bateson
h- L’influence de Milton Erickson

II – Les prémisses de la thérapie brève

i. Le constructivisme : quel est le problème, pour qui, et en quoi en est-ce un ?
j. La cybernétique : logique circulaire des interactions et donc des tentatives de solution.
k. Les propriétés des systèmes : importance du contexte (« totalité »), risques du changement et maintien d’un équilibre souffrant autour des tentatives de solution (« homéostasie »), travail sur le problème tel qu’il se pose au présent (« équifinalité »)
l. La double-contrainte : importance de la communication paradoxale dans le fonctionnement comme dans la résolution des problèmes
m. La théorie de l’information : métaphore de base (« la différence qui fait une différence ») qui implique les notions de redondance et d’apprentissage (et qui remplace la métaphore énergétique freudienne)

 

Deuxième partie (2 jours) : Présentation des problématiques liées aux apprentissages scolaires

La grille de la thérapie brève appliquée à des cas montrés sous forme de séances filmées.
a. La problématisation
b. La mobilisation
c. La mise en évidence des tentatives de solution et de leur inefficacité
d. La formalisation du message global véhiculé par les tentatives de solution
e. La construction d’un thème thérapeutique qui bloque les tentatives de solution
f. Le calibrage sur les émotions
g. La présentation de l’injonction comportementale
h. Les inconvénients de l’amélioration

 

Troisième partie (2 jours) : Entraînements et jeux de rôles ; acquisition des techniques d’entretien thérapeutiques

Analyses et entraînement à partir de cas issus de nos expériences ou de cas apportés par les participants
a. Difficultés relationnelles entre parents et enfants, entre parents et enseignants
b. Difficultés face aux stress des épreuves
c. Problématiques des enfants « dys », « TDHA », « HP »
d. Grands décrocheurs

Informations

  • Consultez la page Actualités pour connaître les dates des conférences ou formations à venir ou contactez-nous.
  • 12 Place Lieutenant Morel, 69001 LYON – bus C13 direct gare Part-Dieu – arrêt clos Jouve (Montessuy)
  • 1200 euros TTC (200 euros par jour) – Groupes de 5 participants maximum
  • Pour étudier les dispositifs de financement, nous contacter (association@orfeee.fr)
  • Renseignements et inscriptions
    reseau@orfeee.fr ou 09 53 81 40 61

Sortir des maltraitances relationnelles :
comment aider les enfants et les adolescents à gérer leurs relations avec leurs pairs

Professionnels de l’enfance, professionnels de l’éducation (enseignants, conseillers principaux d’éducation, directeurs, infirmiers et médecins scolaires, psychologues scolaires)

Objectif de la formation : acquérir des outils d’analyse et d’intervention systémique et stratégique pour venir en aide aux enfants victimes de maltraitances de la part de leurs pairs : isolement, moqueries, coups, racket, harcèlement…

Durée : 8 demi-journées

  1. Les principes d’une intervention systémique et stratégique, modèle de Palo Alto (première demi-journée)

    1. Définir le problème ; pour qui est-ce un problème, en quoi est-ce un problème ?
    2. Les tentatives de solution aggravantes
    3. Le mouvement stratégique
    4. Les applications tactiques

 

  1. Le phénomène de la popularité
    (deuxième demi-journée )

    1. Une dynamique relationnelle
    2. Un ensemble de codes
    3. Un mécanisme de survie
    4. Des rôles qui ne sont pas figés
    5. L’amplification du phénomène par les réseaux sociaux
    6. L’amplification du phénomène par l’angoisse parentale
    7. Les solutions inefficaces voire aggravantes

 

  1. Comment aider un enfant à changer de posture face à ses pairs
    (troisième et quatrième demi-journées)

    1. Le silence de l’enfant ou de l’adolescent victime : ses causes
    2. Quels symptômes peuvent nous alerter ?
    3. Comment parler du problème avec l’enfant pour qu’il se confie ?
    4. Les grands principes d’une solution efficace : permettre à l’enfant d’être acteur
    5. Le repérage des différents acteurs : leader, suiveurs…
    6. L’investigation des interactions
    7. L’élaboration d’une stratégie de défense
    8. La prise en compte des risques
    9. La préparation émotionnelle au changement de posture
    10. La valorisation de l’enfant / de l’adolescent
    11. Les inconvénients du changement
    12. La consolidation du changement

 

  1. Entraînements par des jeux de rôles
    (cinquième et sixième demi-journées)

    1. Exemples de situations traitées au Réseau Orfeee
    2. Analyse de situations proposées par les participants

  1. Suivi des situations proposées par les participants. Consolidation du travail et conclusion
    (septième et huitième demi-journées)

Informations

  • Consultez la page Actualités pour connaître les dates des conférences ou formations à venir ou contactez-nous.
  • 12 Place Lieutenant Morel, 69001 LYON – bus C13 direct gare Part-Dieu – arrêt clos Jouve (Montessuy)
  • 1200 euros TTC (200 euros par jour) – Groupes de 5 participants maximum
  • Pour étudier les dispositifs de financement, nous contacter (association@orfeee.fr)
  • Renseignements et inscriptions
    reseau@orfeee.fr ou 09 53 81 40 61

Contactez-nous

Vous êtes intéressé par une formation ? Vous souhaitez plus d'informations ?

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message