Les agressions de professeurs par les parents d’élèves se multiplient, un phénomène étudié de près par le Centre de Recherche sur l’Interaction et la Souffrance Scolaire basé à Lyon.

Marie Quartier : «  Autrefois, ce que faisaient les parents lorsqu’un enfant était puni à l’école, c’est qu’ils en rajoutaient une couche à la maison. C’était une sorte de punition supplémentaire. Aujourd’hui, la tendance générale, c’est d’aller voir le professeur pour protéger son enfant contre la punition. Dans les deux cas, on considèrent que cela ne va pas.  » (…)